Une journée à Paris (Titanic, Corsets, Korres etc…)

Je suis en vacances, j’avais oublié à quel point c’était agréable de ne pas se lever le matin, de buller en short et de passer sa journée à lire/jouer sans culpabiliser.

Je ne reste pas inactive et avec maman, nous avons profité d’une journée à Paris. Elle voulait absolument voir l’exposition Titanic et j’ai pu choisir une expo de mon choix pour l’après-midi.

Levées aux aurores, nous sautons dans le bus puis le train puis le métro pour arriver au Parc des Expositions:

DSC00579.JPG

C’est parti pour 2 grosses heures de visite, avec plein d’infos sur la construction du navire, les passagers, la décoration, le pourquoi de l’accident. De nombreux objets récupérés sur l’épave ou recréés d’après photos plongent les visiteurs dans l’ambiance. Moi qui ne suis pas vraiment fan (je n’ai même pas vu le film), j’ai apprécié les précisions historiques et les explications très simples du contexte économique et social. Mais la deuxième moitié m’a paru un peu morbide: entre un bout d’iceberg que l’on peut toucher et la liste exacte des morts, ainsi qu’une salle entière avec leurs effets et photos… Je comprends que l’on est voulu rendre hommage, mais on en ressort très ému et un peu triste pour ce gachis.

L’architecte avait prévu le bon nombre de canots… c’est la compagnie qui l’a réduite pour ne pas « gâcher » le pont à la construction et qui peu de temps avant le départ l’a réduite au minimum légal (pas du tout adapté à un paquebot transportant autant de monde).

Il faisait aussi très très froid dans le hall d’exposition, avec nos tenues estivales, nous avons bien failli tomber malade.

Une fois sorties, nous profitons de 10 minutes de soleil sur un banc pour nous réchauffer et nous reprenons le métro pour découvrir ce petit morceau de Grande-Bretagne récemment installé aux Champs Elysées: Mark & Spencer.

Après avoir visité la boutique (je m’attendais à beaucoup plus grand) et acheté notre déjeuner (spécialités anglaises à gogo), nous passons devant le regretté Virgin et allons pique-niquer dans les jardins du bas de l’avenue.

Il est temps de se diriger vers l’exposition que j’ai choisi: La Mécanique des Dessous au musée des Arts Décoratifs.

Dessous-affiche.jpg

 

Une exposition consacrée aux artifices pour modifier la silhouette. Fan de costumes, j’en ai pris plein les mirettes de corsets, faux-culs, crinoline, etc… J’ai d’ailleurs trouvé 2 modèles de « tournure » que j’espère arriver à refaire.

Une bonne heure de visite plus tard, nous partons à la recherche d’un salon de thé. Je voulais aller chez Angelina mais ayant envie de découvrir, je prends le plus proche: Tea by Thé. Surprise, ce n’est pas un vrai salon de thé mais une sorte de Starbucks du thé. On choisi son thé chaud ou froid et la taille de sa cup (S, M ou L), il y a quelques patisseries (d’apparence très industrielle). Les amateurs n’apprécieront pas mais le concept est original et à le mérite de concurrencer un peu les cups en cartons vertes de café^^

DSC00591.JPG

 

 

Il nous reste une heure avant notre train, je milite pour passer chez Korres, la marque grecque que j’adore. La boutique, à côté de La Sorbonne est parfaitement ordonnée. Ma mère craque pour la gamme à la Rose pour le corps (elle adooooore la Rose) et moi je décide de tester la crème visage au yaourt. Je me laisse également séduire par un parfum.

 

pr_sentation1_21.jpg

 

Ereintées d’avoir arpenter Paris, nous retrournons à Austerlitz pour rentrer en province, ravies de notre visite et projetant déjà d’y retourner.

 

Votre lieu incontournable parisien, c’est quoi?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *