Archives par auteur: PinUpModerne

La Biotyfull Box de Novembre, peu convaincante?

J’ai reçu ma deuxième Biotyfull Box début Novembre, vous pouvez relire mon article sur la première si vous le souhaitez. Très enthousiaste pour la première box, j’attendais beaucoup de la deuxième.

biotyfullbox novembre

La boîte en elle-même est très jolie et fait très automnale On retrouve les cartes à jouer explicatives pour chaque produit. Le cadeau bonus de ce mois-ci, c’est un petit miroir de poche. Après quelques semaines d’utilisation, voici donc mon avis sur son contenu dans l’ordre de préférence.

Huile de massage à la fleur d’oranger – KOS PARIS

Le coup de cœur de cette box, le flacon est minuscule (50ml) mais l’odeur est divine et la texture est parfaite pour les massages (parole de masseuse pro). Avec mon copain, on l’utilise régulièrement et on dort comme des loirs après. Composée d’huile de sésame et d’huile d’argan, elle laisse la peau toute douce. Moi qui suis dingue de l’odeur de fleur d’oranger, je ressemble à un chat shooté à la cataire dès que j’ouvre le flacon. Bon par contre, elle n’est pas donné, 29€ le flacon, pour une si petite contenance, c’est clairement du luxe.

Baume Karité et Roucou – PURA BALI

Autre coup de cœur olfactif, ce baume sent tellement bon que je l’utilise en parfum. C’est un mélange de Tiaré, Ambre et Frangipanier et ça sent clairement les vacances au soleil. La base de ce beurre est un mélange de karité, huile d’avocat et de roucou, il est donc hyper nourrissant. Mais la boite étant petite (50ml), je l’utilise avec une grande parcimonie. Il coûte 16€. J’ai découvert sur le site de la marque qu’ils font aussi des huiles de massage à 21€ les 100ml ce qui est plus raisonnable que la KOS. A tester.

Masque Contour des yeux – L’ATELIER DES DELICES

Je n’avais jamais fait de masque contour des yeux avant, seulement des patchs. Il est censé hydrater et protéger la peau du contour de l’œil. Je l’ai fait deux fois et j’avoue ne pas avoir vu grande différence. Pour moi on est plus sur du produit superflu. Il coûte 30€ pour 15ml et vu qu’on en met quand même une bonne couche, il est vite utilisé. Ce n’est pas que le produit ne m’a pas plu, c’est plutôt que je n’en vois pas vraiment l’utilité.

Eau de parfum soin à l’orange – ALTEARAH BIO

On peut l’utiliser en parfum ou en aromathérapie (on pshitte sur les mains et on respire) pour se donner de l’énergie. Bon, ça sent surtout fort l’orange donc j’avoue avoir trouvé l’idée sympa mais l’odeur n’est clairement pas pour moi qui préfère les muscs vanillés. J’aurais sûrement bien plus accroché si l’odeur m’avait convaincue. Il y a 14 parfums différents, c’est pas de chance. Mais j’aime bien l’idée et je trouve le prix abordable 25€ pour un flacon de taille normale (30ml). J’aimerais donc bien sentir les autres.

 

Cette box ne m’a globalement pas convaincue, aucun des produits n’est vraiment utile au quotidien, on est vraiment sur des produits « luxe » (ils valent d’ailleurs 100€ en tout) et moi qui ai minimalisé ma routine beauté au max, je n’en ai pas besoin. Même les 2 premiers, que j’ai beaucoup aimé, sont beaucoup trop chers pour une utilisation sporadique. Je suis donc déçue car justement j’avais énormément apprécié le fait que les produits de la box précédente étaient intégrables à mes soins. Cela fait donc 1 pour et 1 contre sur mon test de 3 mois. La box de Décembre est imminente, vous pouvez suivre mon instagram pour découvrir son contenu.

Vous l’avez reçu? Vous en pensez quoi? Certains produits vous tentent?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié le: 5 décembre 2016 | Commentaires: 0

Ma visite au Salon du Made in France

Je l’avais raté l’année dernière, ça me tenait à cœur d’y aller cette année: hier j’ai passée la matinée au Salon du Made in France (MIF pour les intimes).

MIF

 

Cela fait plusieurs années que je me sens concernée par la provenance de ce que j’achète, cela va de pair avec mon cheminement vers le bio/écolo/zéro déchet. Quand je vois la piètre qualité des articles du commerce « connu » et les conditions de travail dans lesquelles ils sont fabriqués, j’ai mauvaise conscience, pour moi en tant que personne et pour ma planète. Alors bien sûr je n’ai pas tout changé du jour au lendemain (c’est comme pour ma tendance au végétarisme), j’y vais pas à pas. Et croyez moi, pas à pas c’est très bien, pas besoin d’être « fanatique » de son nouveau mode de vie, même si vous faites de minuscules progrès, c’est toujours une avancée ou même une tentative, et c’est génial.

J’ai eu la chance de recevoir des invitations par Les tendances d’Emma (une super boutique en ligne de carrés démaquillants lavables et plein d’autres choses du même acabit) qui en proposait sur Instagram. Mais sinon on peut en recevoir gratuitement par mail en s’inscrivant sur le site de l’expo. Direction le salon dès l’ouverture avec une amie.

mifexpo

  • Ma visite

Une fois passé l’accueil où on nous remet le plan du salon, le planning des conférences et un sac papier, c’est parti pour déambuler dans les allées. Je suis perdue devant la multitude de petits stands, même s’ils sont plus ou moins rangés par catégories (alimentaire, beauté, textile), il n’y pas de distinction couleur et c’est un peu perturbant. On ne se repère pas vraiment. Je croise le fameux stand du jean 1083 mais je me le réserve pour la fin, je veux juste essayer pour connaître ma taille, dans l’idée de commander quand j’aurais les moyens.

Je vois des marques connues (cela fait plusieurs années que je m’intéresse au sujet) et j’en découvre plein d’autres, les exposants sont tous sympas avec une vraie envie de faire découvrir leurs produits. Mention spéciale au stand Jimini’s qui fait des insectes pour l’apéro (mais pas que), au stand de sacs en cuir Code Postal trop beaux et aux mannequins de Garçon Français qui se balade en sous vêtements dans les allées.

jiminis

  • Mes achats

Ce Salon a été sous le signe du craquage c’est moi qui vous le dit.

J’ai commencé par un mini-kit de pisse-debout en papier jetable, très pratique à glisser dans sa poche en concert/rando/soirée, il permet de faire dans la nature mais aussi de ne pas s’asseoir sur des toilettes à hygiène douteuse.

pissedebout

J’ai racheté des carrés démaquillants lavables chez Les tendances d’Emma (et un kit Layering pour ma coloc).

carres-lavables

Sur le stand de Plim, je me suis prise une serviette hygiénique lavable et une GoGirl (pisse debout en silicone lavable et réutilisable) pour les jeux de rôle Grandeur Nature/festivals/vacances.

gogirl

Le stand du véritable Savon de Marseille était passionnant, on y apprend à repérer le fameux logo garantissant l’appellation (je vous ferais un article dessus), j’y ai pris des copeaux pour faire ma lessive et un petit bloc pour la douche.

savon-de-marseille

Les fameux caleçons/slips Garçon Français me faisaient trop de l’œil (regret de ne pas être un homme), j’en ai pris un pour l’anniversaire de mon frère.

garcon-francais

crédit photo : Garçon Français Facebook

Enfin, mon énorme craquage de fin, le célèbre jean 1083. Je suis la marque depuis sa création, je bave sur leur jean. J’en espère beaucoup car j’avais été très déçue de mon investissement chez Levi’s il y a quelques années (signes d’usure visibles au bout de 6 mois). Là je me dit que la qualité va être au rendez-vous, que je contribue au développement d’une marque 100% française et que même si c’est une grosse dépense, elle se rentabilisera dans le temps. J’ai pris le modèle délavé, fabriqué avec leur nouvelle machine qui délave au laser (sans produits cracra polluants). Je le reçois pour Noël, c’est mon cadeau à moi-même.

1083

crédit photo: 1083 Facebook

J’espère que ce compte rendu vous a intéressé, n’hésitez pas à commenter pour me donner votre propre avis/craquage ou à me posez des questions. <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié le: 20 novembre 2016 | Commentaires: 0