Les Derniers Articles

Mon mois de Juillet végétarien (ou presque)

Il est temps de vous raconter ce défi pour tendre vers le végétarisme. Maintenant que je peux faire un bilan positif et assez encourageant de mon mois végétarien.

Mon alimentation est un mélange de « sain » et de « je m’en fiche » plus ou moins équilibré depuis quelques années. Depuis un an que je suis sur Paris, je partage mon appartement avec une végétarienne et j’en ai profité pour bien réduire ma conso de viande/poisson, je me considère donc comme Flexitarienne. Mais ça me démange de pousser plus loin, surtout pour des convictions écologiques (vous avez vu Cowspiracy?). La production de viande détruit notre écosystème, la pèche tue nos océans et on fait l’autruche, alors que les générations futures vont devoir survivre dans un désert apocalyptique (oui j’exagère, mais à peine). Je dois avouer être sans-cœur et ne pas être touchée plus que ça par les arguments « ce sont des êtres vivants », « ils souffrent » même si je comprends totalement cet argument chez les autres. Et puis je voulais voir si c’était réellement plus économique de manger végétarien comme c’est généralement prétendu.

J’ai donc profité d’être seule au mois de Juillet pour me lancer un défi à moi-même: ne pas acheter de viande du mois. Je ne voulais pas faire 100% sans viande mais ça allait sérieusement me limiter. En effet, devenir 100% végé d’un coup me parait impossible car j’aime vraiment manger de la viande, et comme tout choix extrême, je savais être incapable de tenir cette résolution.

Screen-Shot-2016-03-06-at-9.43.34-AM

Cette image n’est pas tout à fait exacte pour ce défi^^

Je n’ai donc pas acheté de viande et je suis passé aux magasins « bio » à côté de chez moi pour acheter du tofu aromatisé, des galettes de céréales et des protéines de soja texturées (que j’appellerai PST par la suite). L’avantage de l’été, c’est qu’il fait assez chaud pour surtout privilégier les salades et les plats froids. Bon le tofu aromatisé moi j’aime bien, que ce soit en « tranche fine » ou en « saucisse », ça ne nécessite aucune préparation à part un rapide passage à la poêle et un découpage si c’est pr mettre dans la salade. Même constat pour les galettes de céréales, c’est trop chouette pour les feignants. et j’ai découvert des saveurs délicieuses (épinard/pignon et figue/brebis). Les PST c’est une autre histoire, c’est franchement bof en saveur et en texture (on dirait des bouts d’éponges…). Il faut les faire tremper avant cuisson dans un bouillon parfumé pour que ça absorbe le goût. J’ai fini par arriver à les cuisiner et que ce soit potable mais il m’a fallu plusieurs tentatives.

IMG_20160714_160135

Ces solutions plus ou moins rapides toutes prêtes sont une bonne alternative à la viande mais c’est clairement pas donné et ça revient donc au même pour le portefeuille.

IMG_20160725_125504

Passons au fait maison maintenant, j’ai découvert une super recette de steacks végé par une amie et j’ai donc fait une fournée (vous avez pu voir ça sur mon Instagram). Je n’ai tenté que la recette aux haricots rouges mais on peut faire aux haricots blancs ou aux lentilles. Et épicer comme on veut donc ça donne pas mal de variantes. A noter aussi que c’est ridiculement pas cher, ça revient à 2€ pour 10 steacks…

IMG_20160716_125628

Je fais déjà régulièrement du houmous moi-même, et c’est idéal quand j’ai la flemme, en tartine ou en y trempant des crudités.

Ce « mois végétarien » m’a obligé à potasser les blogs et les livres sur le sujet, pour trouver des repas faciles et rapides, des alternatives aux recettes habituelles. Il a été contraignant dans le sens où j’ai du sortir de ma routine de miam habituelle pour expérimenter mais je ne me suis pas sentie frustrée plus que ça, cela m’a même motivée pour tenter des expériences: le lait végétal fait maison, les steacks végé, le faux-mage maison….

Il faut être honnête, j’ai « triché » un peu au sens où j’avais le droit à la viande à l’extérieur, j’an ai donc mangé très occasionnellement chez mes amis/ma famille (mon père a fait un barbecue pour son anniversaire mi-juillet) où quand j’achetais des salades toutes prêtes. Mais j’ai souvent privilégié de moi-même l’alternative végé, sans me sentir privée. J’ai craqué 2 fois: j’ai acheté du pâté pour faire un « dîner tartine » un soir de paresse et j’ai acheté du saumon fumé pour faire mes célèbres croissants au saumon pour un apéro.

J’ai vraiment apprécié ce mois sans, je l’ai bien mieux vécu que je ne le pensais et ça m’a motivée pour retenter l’expérience. J’ai donc décider de me laisser le mois d’Août en « off » et de faire Septembre en 100% végétarien. J’ai d’ailleurs eu une conséquence un peu gênante, j’ai acheté du porc et du poulet à mes courses de début Août (côtes de porc au caramel et poulet au curry sont normalement des basiques de mon alimentation). Le lendemain matin en ouvrant mon frigo, j’ai vomi mon petit-déjeuner rien qu’a la vue de la viande crue…. J’en remange depuis, mais je ne pensais pas devoir « réintroduire » précautionneusement un aliment juste après 1 mois. Finalement je mange de la viande encore plus occasionnellement qu’avant et c’était le but, donc je suis plutôt satisfaite de ce défi que j’estime réussi.

Et vous? vous avez déjà tenté? vous en pensez quoi? Des idées de repas végé simple en solo?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié le: 12 août 2016 | Commentaires: 0

Crème de jour Aqua Energie – So Bio étic

Avec l’arrivée des beaux jours et la fin de ma crème Mulondon (dont je n’ai jamais parlé, bouh la vilaine), je me suis mise à la recherche d’une crème plus bio que la Avène que je prenais avant. Au supermarché à côté de chez moi ils ont un chouette rayon So Bio et j’ai donc jeté mon dévolu sur la dernière nouveauté: la crème de jour Dynamisante et Oxygénante Aqua Energie.

creme-aquaenergie-1336439

 

Pour peaux normales à sèches, elle est recommandé pour le teint fatigué, parfait pour ma pauvre peau de parisienne exposée à la pollution et qui ne voit pas beaucoup le soleil. Elle m’a causé 2/3 imperfections les premiers 15 jours mais ça me fait toujours ça quand je change de crème et depuis tout va bien. Elle hydrate bien, est assez légère, je peux me maquiller dans les 5 min et elle sent bon. Ma peau très déshydratée et un peu sèche est souple et douce depuis 2 mois que je l’utilise.

99% de ses ingrédients sont naturels et 24% sont bio, le pot est en verre et le couvercle en plastique. Dans ses ingrédients principaux, on retrouve de l’eau florale de camomille (apaisante), du dicaprylyl carbonate(un ester huileux végétal qui assouplit) et de la glycérine (hydratante). Sur le site de la marque ils mettent en avant les algues réoxygénantes mais la proportion dans la crème est minime.

Elle coûte moins de 15€ et devrait me tenir tout l’été, je suis donc contente de mon achat.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié le: 16 juillet 2016 | Commentaires: 0